Associations

Locales

  • Institut Culturel Africain (ICA)

    Crée en 2016, l’ICA s’appuie sur un socle de vison du monde du sage Amadou Hampâté Bâ selon lequel « Tout est vivant, tout est interdépendant, tout est traversé par une même énergie de vie dont chaque humain est responsable, toujours et partout ». L’ICA se veut être un outil pluridisciplinaire au service de l’intégration, du développement et de la cohésion sociale par le biais de la culture. Il a pour but de valoriser le patrimoine africain, tout en oeuvrant à favoriser un changement paradigmatique majeur vis-à-vis de valeurs de civilisation africaine.

    21 allées Eugène Delacroix, 33800 Bordeaux

    %69%6e%73%74%69%74%75%74%69%63%61%33%33%40%67%6d%61%69%6c%2e%63%6f%6d

    06 23 24 93 87

  • L’A Cosmopolitaine

    Créée en Juillet 1997, par Monsieur Jocelyn BLONBOU, l'association L'A. Cosmopolitaine se veut un lieu privilégié d'échanges intergénérationnels, de transmission de cultures, d'expressions et d'informations qui se concrétisent par diverses activités dispensées par ses membres, à titre bénévole. Elle tisse des liens avec des partenaires tels que des associations, des centres sociaux et culturels, des mairies, des entreprises, des comités d'entreprise.

    33 rue Bouthier, 33100 Bordeaux

    06 33 83 43 45

    www.lacosmopolitaine.fr

  • Association Pourquoi pas ?

    Fondée à Paris en 2001, elle possède depuis ce jour un but tout à fait singulier, celui de mettre en avant la Culture, en réalisant projets et événements, dont les valeurs portées en leur sein sont héritées de l’éducation populaire. Aujourd’hui son esprit réside à Bordeaux, mais son cœur, lui, voyage dans l’ensemble du monde. En prenant part aux événements culturels, tels que la Quinzaine de l’Egalité, dont elle s’est vu remettre notamment le Lauréat de l’Appel à Projets pour son travail sur le Clown Chocolat, l’association a su se forger des liens durables avec la ville de Bordeaux, berceau de l’histoire et de la culture, créant ainsi des rapports privilégiés avec ses habitants.

    153 rue Georges Mandel, 33000 Bordeaux

    www.assopourquoipas.org

  • Institut des Afriques

    Bordeaux et l’Aquitaine entretiennent avec les mondes africains des relations multiples et anciennes, faites d’ombre – la traite esclavagiste – et de lumière. Aujourd’hui, les Afriques y tiennent une place importante. Qu’il s’agisse de la coopération décentralisée, de la recherche et de l’enseignement, de l’action solidaire, de la création artistique et littéraire, du commerce, de la présence des diasporas, la place des Afriques sur le territoire présente une spécificité forte en matière de liens et de relations internationales.

    L’action de l’Institut des Afriques s’organise autour de trois grandes missions :
    - Impulser et soutenir les activités en rapport avec les Afriques sur le territoire : évènements, conférences, journées d’étude, expositions, bibliothèques, manifestations artistiques, etc.
    - Favoriser la collaboration entre les acteurs : entrelacer les dynamiques de travail universitaire, culturel, associatif, artistique, etc., pour proposer une démarche innovante en matière de politique publique territoriale tournée vers les Afriques
    - Faire rayonner au niveau national et international la spécificité des liens avec les Afriques, dans une approche renouvelée et actualisée

    11 allée Ausone - Domaine universitaire, 33607 Pessac

    %63%6f%6e%74%61%63%74%40%69%6e%73%74%69%74%75%74%64%65%73%61%66%72%69%71%75%65%73%2e%6f%72%67

    05 56 84 41 05

    www.institutdesafriques.org

  • MC2A

    Depuis sa création en 1989, MIGRATIONS CULTURELLES aquitaine afriques (MC2a) affirme sa volonté de donner une visibilité aux expressions artistiques des afriques, plus particulièrement sur les territoires aquitains et bordelais. Co-fondatrice en 2015 de l’Institut des afriques (IdAF), MC2a porte une vision renouvelée des mondes africains, en lien avec l’Université et les institutions (collectivités, musées, centres d’art…). MC2a est un acteur culturel, son champ de compétences s’étend aux arts de la scène, aux projets événementiels et aux actions pédagogiques. Implantée dans le quartier du Grand-Parc à Bordeaux depuis juillet 2016, l’annexe b devient pour MC2a un enjeu sociétal d’importance, proposant ateliers, résidences d’artistes, actions auprès des publics et des établissements scolaires. Par la mutualisation avec les artistes et le soutien des collectivités, locales et territoriales, MC2a porte un outil de développement artistique et citoyen au cœur de la Métropole et du Grand-Parc, quartier en rénovation.

    1 rue Jean Artus, 33300 Bordeaux

    %6d%69%67%72%61%74%69%6f%6e%73%63%75%6c%74%75%72%65%6c%6c%65%73%40%77%61%6e%61%64%6f%6f%2e%66%72

    05 56 51 00 83 - 06 15 06 57 18

    www.web2a.org

  • RAHMI

    Le Rahmi, Réseau des acteurs de l’histoire et de la mémoire de l’immigration s’est constitué en 2007 pour œuvrer à la connaissance et la reconnaissance de l’histoire et de la mémoire de l’immigration afin d’en faire évoluer les représentations, de combattre les préjugés et de renforcer les principes du « vivre ensemble ». Par cette démarche, le Rahmi se fait un devoir de mettre en avant les apports des populations immigrées à la société dans son ensemble.
    L’association, basée à Bordeaux, est composée de structures publiques, privées et associatives sur l’ensemble de la Nouvelle Aquitaine. Nous aidons ainsi à la convergence des initiatives portant sur l’histoire et la mémoire de l’immigration. De ce fait, en tant que tête de réseau, nous mutualisons la coopération, fédérons les échanges de savoirs et de méthodes et participons au montage et à la valorisation des actions de nos membres.
    Le Rahmi s’inscrit aussi dans une logique de réseau à l’échelle nationale en étant membre du réseau d’acteurs du Musée national de l’histoire de l’immigration depuis 2007 et en composant le collectif associatif Inter-Réseaux Mémoires-Histoire depuis 2015.

    9 Cours Pasteur, 33000 Bordeaux

    05 57 57 22 13

    www.rahmi.fr

  • ONG à la source

    L'ONG A LA SOURCE a été créée en 2015 dans le but de développer des activités de solidarité internationale tout en permettant un apport socio-culturel dans les pays ciblés. En partant d'une expérience personnelle de quête identitaire,
    l'ONG aborde des thématiques historiques, mémorielles, culturelles et sociales liées à la tragique histoire de la traite négrière et de l'esclavage. Les sociétés contemporaines d'Europe, d'Afrique et des Amériques ont été fortement
    influencées par cette histoire. Des liens culturels forts se sont établis entre ces 3 continents. Dans cet objectif, depuis l'année dernière, l'ONG A LA SOURCE organise une manifestation culturelle annuelle destinée au public bordelais et de la région. Elle cherche à travers plusieurs supports de médiation (lectures, création théâtrale, expositions, concerts, défilé de mode,art numérique, etc.) à donner une humanité à cette histoire tragique.

    136 Boulevard Godard, 33300 Bordeaux

    %6f%6e%67%2e%61%6c%61%73%6f%75%72%63%65%40%67%6d%61%69%6c%2e%63%6f%6d

    06 15 23 29 08

Nationales

  • Les anneaux de la mémoire

    L’association Les Anneaux de la Mémoire a pour vocation la mise en œuvre de projets culturels sur les thématiques des mémoires, de l’histoire de la traite négrière et de ses héritages. L’association travaille au niveau local et international en lien étroit avec un grand nombre d’acteurs culturels, de chercheurs et de militants

    18 rue Scribe-espace Cosmopolis, 44000 Nantes

    %63%6f%6e%74%61%63%74%40%61%6e%6e%65%61%75%78%64%65%6c%61%6d%65%6d%6f%69%72%65%2e%6f%72%67

    02 40 69 68 52

    www.anneauxdelamemoire.org

  • Comité national pour la mémoire et l'histoire de l'esclavage

    Le Comité national pour la mémoire et l’histoire de l’esclavage (CNMHE) a pris la suite, par décret, en mai 2013 du Comité national pour la mémoire et l’histoire de l’esclavage installé de manière permanente auprès du gouvernement en application de la loi du 21 mai 2001 tendant à la reconnaissance de la traite et de l’esclavage en tant que crime contre l’humanité. Il est composé de quinze personnalités qualifiées , doté d’un secrétaire général d’une directrice et de correspondants dans les ministères associés à son action.

    Il fait toute proposition et recommandation au Premier ministre et aux membres du Gouvernement concernant, notamment :
    1° Les commémorations ;
    2° Les événements nationaux ou internationaux liés à l’histoire de la traite, de l’esclavage et de leur abolition ;
    3° L’identification des lieux de mémoire, des institutions, des musées, des centres d’interprétation et des structures de recherche relatifs à ces thèmes ainsi que leur mise en réseau, y compris avec leurs homologues étrangers ;
    4° Les actions de sensibilisation et de diffusion et les ressources documentaires pour mieux faire connaître l’histoire de la traite, de l’esclavage et de leur abolition, leur patrimoine archivistique et muséal, leur héritage, auprès du public le plus large, en particulier du public scolaire ;
    5° Les initiatives communes aux États de l’Union européenne, et aux autres États concernés par la traite et l’esclavage, afin de favoriser les recherches, leur vulgarisation, et des commémorations partagées ;
    6° Le recueil d’éléments et les travaux de toute nature liés à la mémoire de la traite et de l’esclavage.
    Le comité peut, à la demande du Premier ministre ou des membres du Gouvernement, apporter son expertise pour l’étude d’un projet, la conception d’une manifestation ou d’un colloque et pour toute autre action de communication, d’information et de sensibilisation.

    Ministère des Outre-Mer, 27 rue Oudinot, 75007 Paris

    %73%65%63%2d%63%6e%6d%68%65%40%6f%75%74%72%65%2d%6d%65%72%2e%67%6f%75%76%2e%66%72

    www.cnmhe.fr