Ailleurs dans le monde

  1. Clave Rotterdam, Pays-Bas
  2. Monument national à l'esclavage Amsterdam, Pays-Bas
  3. Slave Monument Le Cap, Afrique du Sud
  4. Mémorial du Cap 110 Le Diamant, Martinique
  5. Le Marron Inconnu Port-au-Prince, Haiti
  6. L'abolition de l'esclavage Saint-Nazaire, France
  7. Les marrons de la Liberté Rémire-Montjoly, Guyane
  8. Mémoires Brest, France
  9. Mémorial du sacrifice de Delgres et de ses compagnons Les Abymes, Guadeloupe
  10. Le Cri, l'Écrit Paris, France
  11. African-American Family Monument Savannah, Georgie, États-Unis
  12. Stone Town Slavery Memorial Zanzibar, Tanzanie
  13. La Gardienne de Vie Sarcelles, France
  14. Le Monument à l'esclave marron Santiago de Cuba, Cuba
  15. Statue en mémoire de Benkos Biho Carthagène, Colombie
  16. Monument à la mulâtresse Solitude Les Abymes, Guadeloupe
  17. Monument en hommage à Gertrude Petit-Bourg, Guadeloupe
  18. Monument en hommage aux esclaves révoltés de Saint-Leu de 1811 Saint-Paul, La Réunion
  19. Stèle en hommage au Capitaine Dimitile Entre-Deux, La Réunion
  20. Monument en souvenir des ancêtres esclaves Saint-Denis, France
  21. Stèle des noms Sarcelles, France
  22. Porte du non retour Bénin, Ouidah
  23. Statue de la route de l'esclavage Saint-Paul, La Réunion
  24. Mémorial de Saint François à la mémoire des esclaves Saint-François, Guadeloupe
  25. Mémorial des esclaves réunionnais Avirons, La Réunion
  26. Le Nègre Marron Le Diamant, Martinique
  27. Prayer to break the chain Le Morne, Ile Maurice
  28. Les bras de la liberté Le Prêcheur, Martinique
  29. I am Queen Mary Copenhague, Danemark
  30. L'arche du retour New-York, États-Unis
  31. Mémorial de l’abolition de l’esclavage Nantes, France
  32. Maison des esclaves et statue de la Libération de l'esclavage Ile de Gorée, Dakar, Sénégal
  33. Vicissitudes Baie de Molinere, île de Grenade
  34. Modeste Testas Quai Louis XVIII, Bordeaux
  35. La statue de la libération de l'esclavage Drancy, France
  36. International Slavery Museum Liverpool, Royaume-Uni
  37. National Museum of African American History and Culture Washington, USA
  38. Mémorial ACTe Pointe-à-Pitre, Guadeloupe

Revenir aux lieux

Clave

Année inauguration : 2013

Artiste : Alex da Silva

Originellement, la clave est un instrument de musique de percussion d'origine africaine. Cette oeuvre commémore les 150 ans de l'abolition de l'esclavage et rend hommage aux esclaves déportés d'Afrique par les Pays-Bas.

Revenir aux lieux

Monument national à l'esclavage

Année inauguration : 2002

Artiste : Erwin de Vries

La sculpture se trouve dans le parc Oosterpark et est composée de trois éléments : le premier représente l’histoire  de l’esclavage, le second représente la chute du mur de la résistance. Le dernier élément représente le désir de liberté.

Revenir aux lieux

Slave Monument

Année inauguration : 2008

Artistes : Wilma Cruise et Gavin Younge

Cette oeuvre représente des cubes de granit noir gravés des noms des esclaves vendus sur le site où est exposée l'oeuvre. Church Square était le lieu sur lequel le comptoir aux esclaves était installé par les colons néerlandais  durant la période esclavagiste en Afrique du Sud.

Revenir aux lieux

Mémorial du Cap 110

Année inauguration : 1998

Artiste : Laurent Valère

Quinze bustes de même taille,  disposés en triangle à même le sol. La forme triangulaire rappelle le commerce du même nom. L'orientation de l'oeuvre est en direction du Golfe de Guinée d'où venait le navire. La couleur claire symbolise le deuil dans les Antilles. Ils symbolisent l'ensemble des victimes anonymes de la traite . Le site quant à lui a été choisi car c'est à cet endroit que le dernier naufrage d'un navire négrier en Martinique a eu lieu en 1830. 

Revenir aux lieux

Le Marron Inconnu

Année inauguration : 1968

Artiste : Albert Angonès

Le monument représente un homme qui s'est libéré de sa condition de mise en esclavage. Une chaîne brisée est à ses pieds. Il tient un couteau de canne à sucre et souffle dans une coquille de lambi.

Revenir aux lieux

L'abolition de l'esclavage

Année inauguration : 1998

Artiste : Jean-Claude Mayo

Trois personnages en bronze viennent représenter les différentes étapes de l'abolition de l'esclavage : l'esclave enchaîné, celui qui lutte pour sa libération, enfin l'esclave libéré qui regarde l'avenir.

Revenir aux lieux

Les marrons de la Liberté

 

Année inauguration : 2008

Artiste : Lobie Cognac

Le monument représente un couple résistant à l'oppression. Une femme lâche un oiseau et un homme les bras levés brise ses chaînes. Cette oeuvre est nommé "Fiiman" signifiant "Homme libre" en bushi-tongo, langue parlée par les Bushinengue.

Revenir aux lieux

Mémoires

Année inauguration : 10 mai 2015

Artiste : Marc Morvan

Sculpture d'acier haute de 10 m, inaugurée à Brest, représentant deux masques de style africain. L'association "Mémoires des Esclavages" crée en 2010 est à l'origine du projet en collaboration avec l'artiste et Max Relouzat Président de l'association qui a imaginé l'oeuvre dès 1998.

Revenir aux lieux

Mémorial du sacrifice de Delgres et de ses compagnons

Année inauguration : 2001

Que des hommes.

Revenir aux lieux

Le Cri, l'Écrit

 

Année inauguration : 2007

Année d'inauguration : 2007

Artiste : Fabrice Hyber

La sculpture révèle deux faces. Une peinte de couleur sombre, le deuxième est parcourue de nerveures rouges et vertes. L'anneau inférieur symbolise les racines, celui du milieu la possibilité actuelle de l'esclavage, celui du haut, l'abolition. Plusieurs dates sont inscrites en référence à l'abolition de l'esclavage en France ainsi qu'un extrait de Cahier d'un retour au pays natal d'Aimé Césaire.

 

Revenir aux lieux

African-American Family Monument

Année inauguration : 2002

 

Revenir aux lieux

Stone Town Slavery Memorial

Année inauguration : 1998

Revenir aux lieux

La Gardienne de Vie

Année inauguration : 2006

 

Revenir aux lieux

Le Monument à l'esclave marron

Anné d'inauguration : 

Revenir aux lieux

Statue en mémoire de Benkos Biho

Année d'inauguration : 

Revenir aux lieux

Monument à la mulâtresse Solitude

Année inauguration : 2007

 

Revenir aux lieux

Monument en hommage à Gertrude

Année inauguration : 2008

Œuvre qui représente la négresse Gertrude, ancienne esclave, s’extirpant de son lieu de servitude.

Revenir aux lieux

Monument en hommage aux esclaves révoltés de Saint-Leu de 1811

Anné d'inauguration :

Stèle des quatre meneurs de la révolte. Cette sculpture représente la figure d’Elie et de ses frères exécutés : Gilles, Zéphir et Paul, suite à la révolte de Saint-Leu sur l'île Bourbon. Un mur jouxte la stèle dans lequel  des cavités  ont été creusées et dans lesquelles des représentations de têtes d’esclaves condamnés à mort suite à la révolte de 1811 ont été disposées. Une plaque avec les prénoms d’esclaves borde le monument.

Revenir aux lieux

Stèle en hommage au Capitaine Dimitile

Anné d'inauguration :

Trois esclaves marrons se sont distingués dans le Sud : Le roi Laverdure, la reine Sarlave ainsi que le Capitaine Dimitile. Une stèle leur est d'ailleurs dédiée sur le site du camp marron. Très peu d'informations existent sur Dimitile. La seule trace qu'il a laissée repose sur le témoignage de l'esclave Jeanneton.

Revenir aux lieux

Monument en souvenir des ancêtres esclaves

Année inauguration : 2013

 

Revenir aux lieux

Stèle des noms

Année inauguration : 2013

Stèle sur laquelle sont gravés 213 noms d’esclaves.

Revenir aux lieux

Porte du non retour

Année inauguration : 1995

Une porte sur laquelle sont représentées entre autre des hommes et femmes esclaves.

Revenir aux lieux

Statue de la route de l'esclavage

Non loin du monument aux esclaves en forme d’encre, sur le front de mer de saint Paul, il y a aussi pleins de petites stèles. En fait elles sont séparées en deux groupes et dans chaque groupe on en compte trois. Ces étranges statues ont été mises ici en décembre 2005 pour inaugurer la route de l’esclavage entre Fort Dauphin, à Madagascar et Saint Paul. Ces sculptures de pierre furent réalisées par Rabemananjara et Courtis pour cette commande publique. La ville veut vraiment mettre en avant la mémoire des esclaves et le métissage dont nous sommes issus. Il ya aussi Juste avant le front de mer de saint Paul, juste avant de tomber sur le débarcadère, il y a une grosse encre de bateau qui a été implanté dans le sol ! Autour de l’encre il y a comme des stèles qui ont été dressée et dessus nous pouvons y lire le nom et le prénom de personnes. En fait ces gens sont tous des esclaves de l’ile de la Réunion. Ce monument leur rend hommage et vise à leur rendre leur rang d’hommes et non de moins que rien. J’aime bien le côté épuré de ce monument ci.

Revenir aux lieux

Mémorial de Saint François à la mémoire des esclaves

Année inauguration : 1998

Abstrait. Evoque la libération de l’esclavage. Il met en scène des éléments constituant l’univers de la condition servile : le chaîne, le boulet et le tambour. La chaîne brisée symbolise la liberté des esclaves. Sur le livre, sont mentionnés 6 mots : Afrique, Escale, Torture, Fouet, Nèg Mawon et Liberté.

Il rend aussi hommage à tous ceux qui se sont rebellés et qui luttèrent pour leur liberté. On peut voir inscrit sur le livre les noms de Delgrès, Ignace ou encore Solitude.

Revenir aux lieux

Mémorial des esclaves réunionnais

En attente de contenu

Revenir aux lieux

Le Nègre Marron

Année inauguration : 1998

Elle immortalise la figure de l’esclave (homme) révolté, rebelle et fugitif, luttant pour sa liberté, et qui a rompu ses chaînes.

Revenir aux lieux

Prayer to break the chain

Année inauguration : 2009

Une personne dont on ne devine pas le sexe, un fer au poignet droit.

Revenir aux lieux

Les bras de la liberté

Année inauguration : 2002

Une statue en bronze symbolisant les esclaves libérés de leurs chaînes.

Revenir aux lieux

I am Queen Mary

Année inauguration : 2018

Statue de femme - Mary Thomas reine rebelle qui a menéune révolte anti-esclavage en 1878.

Revenir aux lieux

L'arche du retour

Année d'inauguration : 2015

Artiste : Rodney Leon

L'Arche du Retour rend hommage aux africains ayant été esclavisés, les abolitionnistes et les héros méconnus qui ont contribué à mettre fin à l'oppression de l'esclavage. Ele entend aussi faire prendre conscience de tout ce que les Africains soumis à l'esclavage et leursdescendants ont apporté à leurs sociétés.

Revenir aux lieux

Mémorial de l’abolition de l’esclavage

Année d'inauguration : 2012

Artiste : Krzysztof Wodiczko

Sur les quais de Loire, s’étend une promenade végétalisée de 7000 mprésentant 2000 plaques de verre. 1710 rappellent le nom des navires et les dates de départ des expéditions négrières nantaises. Les 290 autres plaques indiquent les comptoirs négriers, les ports d’escale et les ports de vente en Afrique, aux Antilles, aux Amériques et en Océan Indien.  À partir de l’esplanade, un vaste escalier à ciel ouvert conduit le visiteur vers le passage souterrain. Il est accueilli par la Déclaration universelle des Droits de l’Homme. Une fois dans le passage, le visiteur est confronté à une immense plaque de verre présentant une sélection de textes provenant de tous les continents touchés par la traite (Europe, Afrique, Amériques, Océan Indien), sur cinq siècles (du 17e au 21e siècle). Le mémorial se situe  Quai de la Fosse, lieu sylbolique d'où sont partis les navires négriers en direction de l'Afrique.

Revenir aux lieux

Maison des esclaves et statue de la Libération de l'esclavage

Année de construction : 1776

Inauguration de la statue : 2002

Artistes : Jean et Christian Moisa

Cette maison aurait été la dernière esclaverie à Gorée.  Malgré l'existence de polémiques quant à sa réelle fonction, elle estun lieu qui revêt une grande portée symbolique en tant qu'emblème de la traite négrière.

La statue quant à elle représente deux esclaves libérés, s’enlaçant, des restes de chaînes brisées entravant encore les poignets de l’homme, les mains levées vers le ciel.

Revenir aux lieux

Vicissitudes

Année d'inauguration : 2007

Artiste : Jason deCaires Taylor

Cette oeuvre rend hommage à la mémoire des esclaves morts durant leur traversée de l’Atlantique. La  sculpture « Vicissitudes » est composée de 26 sculptures de jeunes femmes et hommes qui se tiennent par la main en cercle. 

Revenir aux lieux

Modeste Testas

Année d'inauguration : 2019

Artiste : Filipo

Revenir aux lieux

La statue de la libération de l'esclavage

Année d'inauguration : 2006

Artistes : Jean et Christian Moisa

Cette oeuvre est une réplique de celle de Gorée, érigée ici comme là-bas en mémoire de l’esclavage. Elle représente deux esclaves libérés, s’enlaçant, des restes de chaînes brisées entravant encore les poignets de l’homme, les mains levées vers le ciel. Au pied de la statue, trois plaques se révèlent : une première plaque rappelalnt les conditions de l’inauguration, une deuxième présentant une citation de Victor Schoelcher, une troisièle qui cite l’article 4 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme : "Nul ne sera tenu en esclavage ni en servitude ; l’esclavage et la traite des esclaves sont interdits sous toutes leurs formes."

Revenir aux lieux

International Slavery Museum

Revenir aux lieux

National Museum of African American History and Culture

Revenir aux lieux

Mémorial ACTe

Inauguration : 2015